Pourquoi prendre les gélules d’homéopathie sous la langue ?

Afin d’avoir le bon nombre de granulés, retournez le tube et fermez le couvercle. En tenant fermement le cylindre, tournez le couvercle, ce qui libérera les petites sphères jusqu’au nombre désiré. Versez ensuite le contenu du couvercle directement dans votre bouche.

La granule homéopathique doit être placée sous la langue

Pour faciliter la consommation de la granule homéopathique, il est conseillé de les faire fondre sous la langue. L’administration translinguale permet au principe actif de passer directement dans la circulation sanguine sans être ralenti par le système digestif. De cette façon, cela fonctionne plus rapidement et plus efficacement. Ce type de tablette prend des raccourcis. Il pénètre dans le sang directement à partir de la muqueuse buccale. Il peut alors contourner les escales de la coutume représentées par l’estomac et les intestins. De ce fait, la substance active peut atteindre plus rapidement son site d’action et y exercer son action plus rapidement.

Quand utiliser l’homéopathie ?

Quand on sait qu’une substance est capable de provoquer la même maladie que celle observée chez le patient, et si l’organisme malade reste réactif, alors on peut recourir à l’homéopathie. Vous ne savez pas comment cela fonctionne, mais on pense qu’il fonctionne en aidant le corps à se protéger. Ainsi, dès qu’il s’agit d’un organe qui ne fonctionne plus ou que le patient ne répond plus, l’homéopathie est impuissante. On peut associer d’autres remèdes à l’homéopathie, et il ne faut jamais s’opposer à des approches souvent complémentaires.

Le traitement homéopathique est différent selon les personnes

L’homéopathie est prescrite et administrée en fonction de l’état général d’une personne : c’est ce qu’on appelle la topographie. Symptômes, aspect, réponse organique à la maladie, attitudes au quotidien : ces informations de terrain et profils de patients permettent de définir des traitements singuliers. Autrefois, l’homéopathie était constituée de granules très denses. Les substances actives restaient donc en surface, et les toucher avec un doigt pouvait dissoudre le principe actif et rendre le médicament inefficace. Mais aujourd’hui, la technique de fabrication des pilules homéopathiques est différente, l’ingrédient actif pénétrant jusqu’au cœur. Par conséquent, ils peuvent être touchés avec un doigt sans changer leur efficacité. Cependant, il est préférable de l’éviter pour des raisons d’hygiène. Aller chez un pharmacien n’est pas nécessaire pour prescrire, dans certains cas l’automédication suffit à traiter les symptômes aigus. Mais comme un même médicament peut être utilisé dans des effets différents et dans des dilutions différentes, il est conseillé de consulter un médecin homéopathe pour obtenir un diagnostic précis et établir le plan de traitement parfait.

Quels sont les 12 méridiens en médecine chinoise
Se soigner par l’alimentation avec la naturopathie