Les tisanes naturelles pour soigner les maux de l’hiver

L’hiver avec ses flocons, ses plaids douillets et ses feux de cheminée. On adore cette période de l’année. Pourtant, on appréhende aussi les maladies de l’hiver. Avec les virus qui se propagent, on a droit aux infections : grippe, fatigue, gastro-entérite. Pour y remédier, heureusement, on a de nombreuses solutions naturelles. Certaines plantes consommées comme infusions aident à contrer les petits maux de l’hiver.

La camomille et le thym en infusion

La camomille est célèbre depuis l’Antiquité avec ses vertus quelquefois insoupçonnées. Parmi ses bienfaits, on la reconnaît comme étant antispasmodique. Elle atténue entre autres les troubles digestifs et la gastro-entérite. Il faut la consommer fréquemment sous forme d’infusions afin de bénéficier de ses vertus apaisantes.

Entre autres, il y a la tisane à base de thym. Cette plante, rappelant souvent la Provence est idéale pour traverser cette saison froide. Buvez la tisane jusqu’à 3 fois par jour. Elle a des propriétés contre la bronchite et les toux hivernales. D’autre part, cette plante est source de vitamine C et vous aidera à garder la forme pendant tout l’hiver.

La verveine contre la fièvre, le gingembre contre le rhume

Fièvres, fatigues et courbattures, de nombreuses personnes redoutent tant la grippe en période d’hiver. Afin de soulager ces symptômes, la Verveine est la méthode naturelle qui vous aidera à lutter contre la fièvre. Ses actions antipyrétiques ainsi que ses vertus anti-inflammatoires agissent parfaitement sur les douleurs articulaires lors des états grippaux.

D’autre part, le Gingembre est la plante parfaite pour stimuler les défenses immunitaires. C’est la solution idéale contre les signes de rhume. En général, c’est l’une des plantes phares pour lutter contre l’apparition des petits maux de l’hiver.

La Réglisse, l’échinacée, les orties en tisane

La réglisse peut être consommée sous la forme de bâtons, on peut notamment la prendre en infusion. Sa capacité à endiguer le développement des virus fait d’elle un remède très connu. Par ailleurs, elle est appréciée si l’on souhaite soigner l’enroulement de la voix lorsqu’elle est mélangée à d’autres plantes comme la Menthe ou le Fenouil.

Si vous avez des symptômes grippaux, le nez qui coule, mal de tête ou de gorge, vous pouvez essayer la tisane d’échinacée. Laissez infuser dans votre bol la racine d’échinacée. La tisane est à prendre plusieurs fois par jour.

Enfin, la tisane d’orties est parfaite dans les moments de baisse de tonus. Il est important de noter que celle-ci n’est absolument pas piquante. On utilise des feuilles séchées et on la prépare comme lorsqu’on prépare du thé. Elle est destinée à lutter contre les fatigues hivernales, car elle est riche en zinc, en calcium, en silice. Elle est utilisée depuis l’Antiquité.

Quels sont les bienfaits du macérat de bourgeon pour la santé ?
Comment choisir les meilleures huiles essentielles pour vos besoins de santé ?

Plan du site